1. Ceva & le GRAM

Ceva & le GRAM

L'utilisation rationnelle n'est pas un nouveau principe

Depuis des années, Ceva soutient que les antibiotiques doivent être utilisés "aussi peu que possible et autant que nécessaire" et que "seul le vétérinaire peut établir le bon diagnostic, choisir l'antibiotique le plus adapté au patient concerné, au bon moment et seulement en cas d'infection."

Toutefois, Ceva souhaite faire encore plus, en accompagnant les vétérinaires à mettre en place une prescription rationnelle des antibiotiques pour les chiens et les chats, grâce au GRAM (Guide d'utilisation Rationnelle des AntiMicrobiens).

Pourquoi Ceva a investi dans le GRAM?

Compte-tenu des nombreuses publications déjà existantes, l'idée était de synthétiser, de façon simplifiée, toutes ces données et d'obtenir un consensus sur les manques de connaissances. Le vétérinaire praticien trouvera ainsi des réponses pratiques à un grand nombre de questions sur l'utilisation rationnelle des antibiotiques en médecine des carnivores domestiques.

LES QUATRE PILIERS DE L'UTILISATION RATIONNELLE

Comment limiter le développement de résistance lors d'utilisation des antibiotiques?

  1. Établir un diagnostic précis est essentiel pour limiter la prescription des antibiotiques. Toujours s'assurer qu'une infection est présente. Eviter l'utilisation des antibiotiques systémiques dès que possible (en cas de pyodermite superficiel, abcès...)
  2. Diagnostiquer et traiter les maladies sous-jacentes car les infections bactériennes sont souvent secondaires.
  3. Sélectionner l'antibiotique le plus adapté, selon les résultats de la cytologie et/ou la culture et l'antibiogramme, les propriétés pharmacocinétiques et pharmacodynamiques de l'antibiotique et le patient. Préférer les antibiotiques ayant un spectre étroit et éviter les antibiotiques à importance critique.
  4. Administrer à la bonne posologie (dose, intervalle d'administration, durée) jusqu'à la guérison.

Les soutiens du GRAM

  • The Bella Moss Foundation
  • FECAVA
  • ISFM